À propos de l'éveil



Imaginez un enfant qui joue dans une forêt qu’il connaît bien. Il est léger, il s’amuse, il ne se pose pas de questions, rien ne peut être grave. Et puis la nuit tombe. 

Les oiseaux se taisent, les bruits deviennent plus sourds et les ombres terrifiantes; la peur s'immisce. Il ne sait plus rentrer chez lui. Apeuré, il se blottit contre le sol. Une boule de lumière apparaît à côté de lui. Il sent immédiatement sa présence à la chaleur, une chaleur d'amour, qu'elle diffuse.  L'enfant se redresse, prêt à se mettre en route, il lui fait confiance pour le guider. Le périple pour rentrer à la maison ne sera pas sans obstacles: une bête sauvage tentera de les attaquer, il y aura une rivière à traverser sans pont, il faudra mettre un pied devant l'autre en ayant confiance que le pont apparaitra, il croisera des distractions qui tenteront de l'éloigner de son chemin, on viendra le solliciter pour régler un différend; il refusera de s'impliquer.

Parfois, l’enfant aura si peur qu'il ne pourra plus voir la boule de lumière car on ne voit bien qu’avec les yeux du cœur. Mais il se souviendra qu’elle est là et il parviendra à la voir à nouveau.

À un moment donné, du haut de son jeune âge (mais il n'y a pas d'âge pour le vivre), il vivra une épiphanie. Il comprendra que cette lumière: c’est lui. Une version omnisciente de lui. Et cette prise de conscience le fera entrer dans un nouveau monde: il est un être multidimensionnel. Il existe des fragments de lui ailleurs, en même temps, sur d’autres plans, dans d’autres dimensions. Il peut communiquer avec ces fragments si cela est nécessaire, si cela peut l’aider à rentrer chez lui.

Il réalisera que toute les personnes qu’il connaît et toutes celles qu’il ne connaît pas peuvent elles aussi être guidées par cette boule de lumière-amour. Elles sont elles-mêmes ces boules de lumière. Elles sont toutes les fragments d’une plus grande lumière encore. Quand l’enfant aura compris cela, il s’arrêtera brutalement, il s’assiéra sous un arbre et se dira: « Si tout ce qui m’entoure est amour, il ne peut rien m’arriver. Ma peur n’est pas réelle! ». L'enfant lèvera son regard et verra qu’il est chez lui. La boule de lumière aura disparu, toute entière contenue à l’intérieur de lui.


This entire site Ⓒ 2018 Aude Lechrist.